L’efficacité énergétique dans le domaine industriel: une approche 100% gagnante

Que diriez-vous d’économiser de l’énergie, de réduire vos émissions de gaz à effet de serre tout en modernisant vos installations? 

Que diriez-vous d’investir dans la réalisation d’un audit d’efficacité énergétique de votre propriété industrielle et ce, subventionné à la hauteur de  75%? 

Mais avant de rentrer dans le vif du sujet, définissons ensemble ce qu’est l’efficacité énergétique. Il s’agit de l’utilisation optimale de l’énergie permettant d’améliorer la performance énergétique d’un bâtiment, d’un équipement, d’un procédé ou d’un système. La performance énergétique est améliorée s’il est possible de produire un même bien ou service en consommant moins d’énergie. 

À l’horizon 2030, le gouvernement du Québec aura intégré l’efficacité énergétique et l’utilisation prioritaire d’énergie renouvelable dans sa culture organisationnelle. Il sera à l’avant-garde des bonnes pratiques en matière de gestion de l’énergie et tracera la voie pour les compagnies et particuliers québécois. Parmi les cinq objectifs du Gouvernement du Québec en termes de politique énergétique, le deuxième est de reconnaître l’efficacité énergétique comme source prioritaire d’énergie et doubler l’effort pour réaliser des interventions en efficacité énergétique. 

Le meilleur moyen de répondre à ces objectifs est de réaliser des audits énergétiques : il s’agit du meilleur outil d’analyse pour évaluer la performance énergétique d’un bâtiment, équipement, procédé ou d’un système pour ensuite proposer des solutions d’améliorations en vue de réduire les consommations d’énergie de manière rentable. 

Un audit énergétique se déroule en 3 étapes :  

1. La visite de site; 

2. L’état des lieux et l’analyse; 

3. Les recommandations d’améliorations.

La visite de site est obligatoire et primordiale pour comprendre et examiner tout élément du site. Lors de cette visite, l’auditeur se concentre sur 3 aspects : 

L’examen du bâti permet de relever les caractéristiques techniques des éléments constructifs, notamment en termes d’isolation thermique et d’étanchéité à l’air.  

L’audit des appareils, équipements et installations du génie électrique (éclairage, moteurs, pompes, bureautique, …) et thermique (production, stockage, distribution, utilisation de chaud, de froid, d’eau chaude, process …) est effectué de manière approfondie.  

Les entretiens avec les occupants et le personnel ainsi que l’observation des pratiques sur site en termes de gestion des bâtiments permettent d’évaluer l’impact sur la performance énergétique de l’établissement (températures de consigne, heure de démarrage des activités, fermeture systématique des portes d’équipements de froid, gestion de l’éclairage automatisé…). 

Nvira-dépense-energétique

À la suite de la visite de site et aux documents techniques recueillis (plans, factures..), une répartition globale par source d’énergie (gaz, électricité, pétrole…) est détaillée et une reconsolidation des consommations d’électricité est effectuée. Toutes les sources sont ramenées à une unité de mesure unique.  

Cette répartition permet d’identifier les postes les plus énergivore et de mettre en évidence les axes prioritaires d’économies d’énergie. 

Enfin, la dernière phase de l’audit énergétique constitue l’élaboration des recommandations d’améliorations. Les opportunités d’économies d’énergie sont identifiées et détaillées selon les critères suivants : 

– Coût global (investissement, maintenance, fin de vie…); 

– Potentiels d’économies d’énergie (en kWh ou en kJ et en $,…); 

– Temps de retour sur investissement (court, moyen ou long terme); 

– Gains d’émissions de gaz à effet de serre (en tonne de carbone évitée); 

– Subventions associés;

Grâce à toutes ces informations, le client a toutes les clefs en main pour choisir quelles actions il peut mettre en œuvre en fonction de son budget, de ses délais et des financements possibles. 

C’est ainsi que s’achève un audit en efficacité énergétique… Mais le but est de poursuivre la démarche en élaborant un prévisionnel des travaux d’améliorations à réaliser pour économiser de l’énergie de manière concrète. 

Subventions 

Évoqué en introduction, un audit énergétique peut être financé jusqu’à 75% du coût de l’offre de services. 

Vous pouvez aussi bénéficier d’une prestation d’accompagnement des travaux d’améliorations qui comprend la conception, le choix des fournisseurs et entrepreneurs, la livraison des matériaux sur chantier, le suivi des travaux et la mise en marche des nouvelles installations. Cet accompagnement peut également être financé jusqu’à 75%. 

Le moment est opportun pour amorcer cette approche durable qui est 100% gagnante (pour vous, pour l’environnement et pour le Québec). 

Nvira, experts en solutions environnementales

Les équipes d’experts de Nvira sont en mesure de vous accompagner dans les différents processus cités dans cet article : audit énergétique et accompagnement des travaux d’économie d’énergie depuis la conception jusqu’à la fin des travaux.

Depuis 2009, Nvira accompagne ses clients en leur offrant des solutions intégrées et adaptées d’expertise-conseil et de gestion de projets. Pour chaque mandat, l’équipe travaille sans relâche à conseiller ses clients pour la réalisation de leurs projets. Tout en étant complémentaires, les quatre lignes d’affaires de Nvira ont chacune leurs expertises, et c’est ce qui leur permet de suivre l’évolution des besoins de leurs clientèles dans les industries de l’environnement, de l’énergie, des sols et matériaux et de l’hygiène, santé et sécurité.